Université Simmons : les statistiques enseignées avec Minitab depuis près de 40 ans

Le Pr Robert Goldman enseigne les statistiques à l'Université Simmons de Boston, Massachusetts, depuis 43 ans. Pendant pratiquement toute cette période, il a utilisé Minitab Statistical Software.

Bâtiment de l'université Simmons 

Comptant parmi les premières écoles à avoir intégré Minitab à son cursus à la fin des années 1970, l'université Simmons a la réputation d'être à la pointe de l'enseignement des statistiques. Par exemple, l'université a récemment créé une spécialisation en biostatistiques, discipline qui applique des méthodes statistiques à l'amélioration de la santé publique et à la lutte contre les maladies.

« Nous avons formé environ 20 biostatisticiennes au cours des trois ou quatre dernières années, et quasiment toutes sont passées en école de cycle supérieure et ont trouvé un emploi », souligne le Pr Goldman « Suite aux stages réalisés lors de leur cursus dans notre université, beaucoup se sont tournées vers le domaine médical et ont pu trouver un emploi à plein temps ».

Le Pr Goldman a une influence déterminante sur l'approche visionnaire de l'enseignement des statistiques de l'université Simmons. Après avoir obtenu son doctorat en statistiques à l'université de Harvard, Robert Goldman a été le premier statisticien employé par l'université Simmons. « J'ai toujours adoré enseigner et cela me plaît toujours autant, note Goldman, mais mon expérience à Harvard m'a fait ressentir que nous avions vraiment besoin d'un support technique sous la forme d'un logiciel ».

Robert Goldman explique que, quand il a commencé à enseigner, Minitab se démarquait nettement des rares autres logiciels disponibles. « Minitab semblait plus facile à utiliser pour les étudiantes que les autres logiciels disponibles, et le fait de disposer d'un très bon ouvrage rédigé par Ryan et Joiner sur Minitab a aussi joué », explique-t-il. « Quand nous l'avons essayé, nous avons trouvé que Minitab était accessible et fonctionnait bien, et nous l'utilisons depuis lors ».

Publié en 1976, l'ouvrage auquel fait référence Goldman décrit de manière détaillée comment Minitab peut être utilisé en cours. Ecrit par Brian Joiner et Barbara Ryan, deux des trois statisticiens de l'université d'Etat de Pennsylvanie qui ont créé la première version de Minitab en 1972, ce fascicule évite aux étudiantes de perdre trop de temps en de complexes calculs manuels pour mieux se concentrer sur l'aspect pratique et l'interprétation des analyses.

« Minitab permet de donner plus de sens aux statistiques », explique Goldman. « C'est un plaisir de l'utiliser et je pense que les étudiantes sont surprises de la facilité avec laquelle elles peuvent ainsi effectuer des analyses relativement complexes très tôt dans un cours d'introduction.

Minitab Statistical Software est très répandu sur le campus de l'université Simmons et il est fréquemment utilisé dans les cours de statistiques. « Minitab est disponible dans les résidences étudiantes, dans toutes les bibliothèques et un grand nombre d'ordinateurs dans les classes en sont équipés » précise Goldman. « Quand nous illustrons un sujet, les étudiants importent les données et font les analyses dans Minitab. Ainsi nous l'utilisons activement en classe et l'avons complètement intégré aux cours d'introduction ».

Robert Goldman et ses collègues utilisent également les ressources d'aide du logiciel, dont le StatGuideTM, qui aide les étudiantes à interpréter les résultats de leurs analyses, et des centaines de fichiers de données d'exemple accessibles directement dans Minitab pour montrer comment s'utilisent des outils statistiques importants. En collaboration avec le Pr John McKenzie de l'université Babson, le Pr Goldman est l'auteur de deux éditions du Student Guide to Minitab (Guide de l'étudiant pour Minitab), qu'il utilise également dans le cadre de ses cours de statistiques.

Fondée en 1899, l'université Simmons est une petite université de formation générale qui dispense un enseignement de premier cycle réservé aux femmes, mais propose également un enseignement mixte au deuxième cycle.

« L'université Simmons a été fondée afin de fournir des emplois aux femmes à une époque où elles avaient peu de choix », indique Goldman. « Nous nous sommes fait un devoir de combiner cours pratiques et théoriques pour nos étudiantes. Les statistiques sont parfaites pour cela, parce qu'elles font la part belle à la théorie, mais ont aussi une dimension extrêmement concrète et débouchent sur des emplois. Et cela, c'est très, très important ».

Selon Robert Goldman, la croissance des statistiques à l'université ces dernières années reflète l'épanouissement du sujet au niveau académique et au-delà.

« Les données sont devenues plus largement accessibles et nécessaires », explique-t-il. « Il est plus que jamais important de comprendre les concepts statistiques dans un système médical où la preuve scientifique fait loi. Les données sont partout, bien plus qu'il y a 20 ans ».

« Les postes qui impliquent du traitement statistique sont bien payés et la demande est plus grande que l'offre », poursuit Goldman. « Nous vivons dans un monde quantitatif et les personnes qui sont à l'aise avec le traitement de données sont celles qui trouvent du travail. Je pense que les étudiantes commencent à s'en apercevoir ».

Robert Goldman lui-même a commencé son cursus hors du champ des statistiques. « J'ai débuté par l'économie », se souvient-il. « Je suis allé à la London School of Economics en premier cycle et me destinais à devenir économiste, mais j'ai suivi un cours de statistiques et j'ai été stupéfait : cette discipline m'a paru si utile et si passionnante que je me suis réorienté ».

Mais pourquoi les statistiques ?

« Les statistiques sont une très belle manière d'utiliser vos compétences quantitatives, parce qu'elles combinent théorie et élégance mathématique, tout en étant incroyablement pratiques, répond Goldman, elles nous aident à répondre à des questions vraiment importantes ».

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu. Lisez notre politique

OK