White Sands Missile Range: un projet de surveillance synonyme d’économies

 
 

White Sands Missile Range accueille depuis longtemps les bases d’essais militaires les plus importantes au monde. Site d’essai et de tir d’importance majeure, White Sands appartient au département de Défense des États-Unis, géré par l’armée. White Sands est également le siège de nombreuses organisations dont les multiples missions dépassent largement le champ des essais. L’un des services proposés sur le site, situé aux portes de Las Cruces, au Nouveau-Mexique, consiste notamment à assurer une vidéosurveillance classée secret defense dans le cadre de missions militaires. Pour rationaliser les procédés de surveillance et réduire le nombre d’heures de travail, une équipe dédiée à l’amélioration de la qualité de White Sands Missile Range a dirigé un projet Lean Six Sigma et utilisé Minitab Statistical Software pour analyser les données afférentes.

Le problématique

Une équipe d’amélioration de la qualité de White Sands Missile Range a utilisé Minitab pour réduire le nombre d’heures de travail consacrées à la prestation de services de vidéosurveillance secrète à ses clients. Dans le cadre du nouveau procédé, le camion ci-dessus a été équipé de caméras de surveillance, grâce auxquelles la main-d’oeuvre nécessaire pour mener à bien les missions de surveillance a été considérablement réduite.

Lorsque des missions secrètes de vidéosurveillance sont demandées, le site White Sands Missile Range sous-traite la surveillance en ellemême à des techniciens indépendants, en différents lieux. Les coûts de main-d’oeuvre de ces vérifications sur le terrain sont devenus trop élevés et le procédé en lui-même, très complexe. “L’objectif du projet était de réduire le nombre d’heures de travail nécessaire de 30 %”, indique Madame Sue Schlegel, la Black Belt Lean Six Sigma qui accompagne Monsieur Robert S. Carter, le Black Belt chargé de ce projet au sein de White Sands Missile Range. “En éliminant les activités sans valeur ajoutée du procédé, nous savions que nous pourrions réduire les coûts et utiliser le temps des techniciens de manière plus efficiente, en leur permettant notamment de se concentrer sur d’autres projets importants.”

La contribution de Minitab

L’équipe Lean Six Sigma de White Sands a suivi la méthodologie DMAIC et a organisé son projet en cinq phases : Définir, Mesurer, Analyser, Innover/améliorer et Contrôler. Pour ce qui est des phases de définition et de mesure, Minitab a aidé l’équipe à analyser ses données. Objectif : en savoir plus sur le procédé de vidéosurveillance. En tout, le procédé comprenait quinze étapes, qui incluaient le temps de trajet des techniciens vers et depuis le site de la mission, l’installation et le démontage des équipements, ainsi que le contrôle des flux de vidéosurveillance.

Grâce aux cartes barres affichées dans Minitab, l’équipe a analysé le temps consacré par les techniciens à chaque étape du procédé de surveillance sur les sites de mission. Elle a pu repérer facilement les goulets d’étranglement.

Pour évaluer la capabilité de son procédé en cours, l’équipe d’amélioration de la qualité de White Sands a effectué une analyse de capabilité du procédé à l’aide de Minitab Statistical Software. Elle a pu vérifier que le procédé ne dépassait pas la limite de spécification supérieure pour la durée du cycle.

A l’aide de graphiques Minitab, l’équipe a pu visualiser la distribution des données relatives à la durée de cycle du procédé et identifier la durée moyenne du cycle. Pour évaluer les performances du procédé initial et la capabilité du procédé en vigueur, elle a procédé à une analyse de capabilité à l’aide du logiciel de statistiques Minitab. L’histogramme de capabilité créé avait pour but de vérifier que le procédé n’atteignait pas la limite de spécification supérieure pour la durée du cycle. Pour obtenir un meilleur aperçu de chaque étape du procédé, l’équipe a utilisé des cartes barres empilées et ainsi pu analyser le temps conscré par les techniciens à chaque étape. Des goulets d’étranglement ont pu être identifies sur chaque site. “Au début d’un projet, Minitab nous aide à stratifier les données, quantifier nos pertes et repérer les problèmes dans un procédé”, precise Madame Schlegel. “En ce qui concerne l’état des lieux de notre procédé, nous avons découvert que 68 % de la durée totale du cycle était consacrée à la tâche de contrôle des enregistrements vidéo, soit une activité sans valeur ajoutée.”

Forte de cette information, l’équipe a commencé à en comprendre les principales causes et à élaborer les solutions possibles, en les classant par ordre de priorité. Les missions de surveillance des enregistrements vidéo nécessitant de la main-d’oeuvre sur de longues périodes, elle a recherché des alternatives qui permettraient de contrôler les enregistrements sans attention humaine particulière. Après avoir recherché et examiné plusieurs solutions pour remédier aux principaux goulets d’étranglement, l’équipe a décidé de mettre en place et de tester des caméras de vidéosurveillance automatisées équipées d’un puissant logiciel de détection de mouvements. Rentables, faciles à installer et à entretenir, les nouvelles caméras ont permis de réduire considérablement la main-d’oeuvre nécessaire pour mener à bien la phase de contrôle des missions de vidéosurveillance. Après le premier test pilote, les améliorations apportées étaient plus qu’évidentes, le nouveau procédé a été adopté et documenté avec de nouvelles procédures écrites.

Résultats

L’objectif initial du projet était de réduire le nombre d’heures de travail consacrées au procédé de vidéosurveillance secrète de 30 %. Après la mise en oeuvre du nouveau système de surveillance, le nombre d’heures a été réduit de 47 %, un chiffre nettement supérieur à l’objectif. Le nombre de techniciens dédiés au contrôle des enregistrements vidéo a été réduit de quatre à deux, les deux techniciens libérés peuvent ainsi se consacrer à d’autres missions pour les clients de White Sands Missile Range. Selon les prévisions, le nouveau procédé devrait également permettre aux clients d’économiser 1,6 million de dollars dans les cinq années à venir.

“Nous avons amélioré le procédé en remplaçant près de 50 % de la main-d’oeuvre par des caméras de surveillance”, indique Madame Schlegel. “Non seulement le nouveau procédé a permis de réaliser des économies, mais il a aussi libéré deux techniciens pour des tâches à plus forte valeur ajoutée et créé un procédé plus efficace.”

En éliminant un temps de travail sans valeur ajoutée du procédé et en réduisant le nombre d’étapes, le projet a augmenté l’efficacité du cycle du procédé (de 10 à 19%). L’équipe a vérifié que le nouveau procédé était maîtrisé et l’analyse de capabilité réalisée après la mise en oeuvre du projet a indiqué que les objectifs de réduction de la durée du cycle du procédé étaient atteints. Le principal avantage de ce projet réside sans doute dans la possibilité de le dupliquer. “Cette solution a été appliquée à d’autres procédés et à d’autres programmes de White Sands Missile Range et peut être utilisée dans des agences similaires de l’armée”, souligne ainsi Madame Sue Schlegel.

 

ORGANISATION

Armée américaine - White Sands Missile Range

PRESENTATION

  • Propose des services d’expérimentation, de recherche, d’évaluation, de développement et de formation pour renforcer la sécurité sur le sol américain
  • Créée en 1945
  • Située près de Las Cruces, au Nouveau-Mexique

PROBLEMATIQUE

Réduire le nombre d’heures de travail consacrées à la vidéosurveillance secrète

PRODUITS UTILISES

Minitab® Statistical Software

RESULTATS

  • Réduction du nombre d’heures de travail de 47 %
  • Economies estimées à 1,6 million de dollars
  • Efficacité du cycle du procédé améliorée
 

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de personnalisation du contenu. Lisez notre politique

OK